Anjaranay

Un projet de développement durable engagé sur trois dimensions :

ENVIRONNEMENTALE

Les ressources naturelles de Madagascar sont fragiles et menacées un peu plus chaque jour. La surexploitation des sols, des forêts et des océans met en péril l’équilibre des écosystèmes.

Anjaranay propose aux populations des alternatives qui permettent de préserver le milieu naturel de Sainte-Marie.

SOCIALE

Le Centre Anjaranay permet à la population locale d’être formée gratuitement sur l’agriculture, l’artisanat et l’apiculture, de s’équiper en outils de production et de s’organiser sous la forme d’une coopérative à finalité sociale.

Anjaranay propose aussi des sessions de sensibilisation, sur des problématiques agricoles, environnementales ou encore de santé.

ÉCONOMIQUE

Les Saint-Mariens qui suivent les formations proposées par Anjaranay s’engagent dans une véritable collaboration de travail leur permettant ainsi d’accéder à des compléments de revenus réguliers. Ils profitent ainsi d’une juste rémunération et de relations commerciales durables. Légumes, miel ou encore sacs en raphia, la démarche établie entre les Saint-Mariens et Anjaranay est basée sur une alliance solide et équitable.

Le regard de…


Il y a trois grands enjeux dans ce projet : le développement d’activités économiques respectueuses de l’environnement, la valorisation et le soutien du travail des Saint-Mariens et la sensibilisation des communautés locales aux problématiques environnementales et de santé. Il n’y a rien de jamais trop grand ou trop ambitieux pour améliorer le quotidien des Saint-Mariens.

– Henry Bellon, président de Cétamada –

 

Ce projet est une grande chance pour la population de Sainte-Marie. Il y a à peu près 27 000 habitants sur l’île, dont 80 % de jeunes. C’est vraiment le futur de l’île, le futur de Madagascar. Si on arrive à faire quelque chose ici, ce sera un bel exemple pour tout le pays.

– Anjara Saloma, Leader scientifique de Cétamada –

 

Le projet Anjaranay vise à protéger l’environnement en y associant étroitement les populations. J’aime le contact direct avec les Saint-Mariens et la recherche commune de solutions qui, tout en préservant les richesses naturelles, peuvent améliorer leur quotidien.

– Sophia Rakotoharimalala, coordinatrice de projet –

 

La formation en apiculture proposée par le centre Anjaranay m’a beaucoup apporté. En suivant les cours, j’ai acquis de nouvelles connaissances et compétences. J’avais déjà une ruche, mais traditionnelle. Aujourd’hui, grâce au centre, j’ai une ruche plus moderne. La production de miel me permettra d’avoir des revenus supplémentaires.

– Bezerine, bénéficiaire de la formation apiculture –

 

Dernières Nouvelles

The K-Brass Band à Sainte-Marie !

Une fanfare solidaire à Sainte-Marie Du 28 avril au 3 mai 2017, les 13 musiciens de la fanfare « The K-Brass Band » ont fait danser et chanter les enfants de Sainte-Marie. Plus de 150 élèves ont bénéficié d'un programme bien complet : ateliers d'éveil...

Début des séances de sensibilisation « RanoMadio »

Mercredi 26 avril, Charlie, l'agent chlorateur du projet RanoMadio et Chinella, chargée de sensibilisation, ont présenté le programme des interventions au sein de l’École Primaire Publique Vohilava. Chaque mercredi après-midi, ils interviendront auprès des élèves afin...